Nathalie Savey

Être parmi

10/09 - 24/10/2020


La galerie La Pierre Large a le plaisir d'ouvrir sa saison avec Être parmi de Nathalie Savey. Des photographies grand format, en couleur, des instants de vie, la théâtralité d'un ailleurs. Présentées sous forme de diptyque, les images recomposent une réalité empreinte de délicatesse et de poésie. Le temps s'efface et laisse apparaître une Corée entre tradition et modernité... 

Alain Willaume

Coordonnées 72/18

08/01 - 20/02/21

Loin de toute notion documentaire, la métaphore habite le travail d’Alain Willaume. Expérimentateur de formes, il développe une œuvre singulière en prise avec le monde qu’il sillonne et observe depuis de nombreuses années, interrogeant la pratique même de la photographie. Sous l’influence de longs voyages et à l’écart des courants, il dresse une cartographie personnelle faite d’images énigmatiques et engagées qui toutes racontent la violence et la vulnérabilité du monde et des humains qui l’habitent.
Membre du collectif Tendance Floue depuis 2010, Alain Willaume est photographe et commissaire d’exposition indépendant et enseignant à la Haute école des arts du Rhin de Strasbourg et à l’École nationale supérieure d’art de Nancy. Il a été l’un des commissaires du programme d’expositions INDIA qu’il a initié aux Rencontres d’Arles 2007, et a dirigé l’ouvrage India Now : Nouvelles visions photographiques de l’Inde contemporaine publié par Thames & Hudson et Textuel en 2007. Il a également été directeur artistique de India Photo Now 2008, une année de photographie en Inde. Sa dernière monographie, Bords du gouffre,a été publiée chez Textuel à Paris et exposée aux Rencontres d’Arles 2003. Il a remporté le Prix Kodak de la critique photographique, ainsi que le premier prix du Sony World Photography Award 2011, catégorie Portraits.
L'exposition est programmée du 8 janvier au 20 février 2021.
Vernissage les vendredi 8 et samedi 9 janvier en présence de l'artiste de 16h à 19h. Finissage le 20 février. 

Benjamin Kiffel

Et vînt la lumière...

10/03 - 03/04 et 19/05 - 29/05/2021

Et vînt la lumière... est un dialogue au coeur de la forêt réalisé à la sortie du confinement de mai 2020. Une envie de liberté, un besoin d'oxygène, une utopie. L'installation comprend une série photographique, un dispositif vidéo sonore, deux pièces lumineuses dans l'espace, qui dans un jeu d'apparition et de recomposition viennent questionner le réel. Benjamin Kiffel file la métaphore
et nous donne à voir un imaginaire fantasmé et onirique.
Une quête, une promesse, une évidence. C'est dans la disparition que réside la mémoire. C'est dans le souffle irradiant de la lumière que naît la poésie.
A découvrir du 10 mars au 17 avril 2021, du mercredi au samedi de 15h à 18h.

marco pantani team

trilogie

03/06 - 13/06/202

 

 

COMMENT PARLER D’AMOUR, ALORS ? 

C’est l’été. L’air est doux. A l’horizon, les montagnes se fondent dans le lac de Côme. Le temps semble s’être arrêté. La patine des ans recouvre d’un pastel suranné les villas alentour. A l’ombre d’un olivier, le reflet orangé des verres de Spritz offre un dernier écho au soleil déclinant. Hors-champ, des acteurs anachroniques entrent en scène. Une nuée bariolée de cyclistes affutés s’échauffent au rythme d’une playlist rocambolesque et tapageuse. Le décor est planté : les coureurs moulinent face à un paysage immobile. Une danse exaltée, une perspective immuable, un spectacle surréaliste. Et en maître de cérémonie : DJ Marco Pantani. 

Point de départ du voyage : l’exploration d’un territoire tiers.
 D’abord, l’attente, cette tentation de l’autre. Des électrons qui s’entrechoquent. Ils s’aimantent. Ensuite, le je deviens jeu. Des funambules du quotidien. La possibilité d’une île.
Enfin, des abysses intimes. Le champ des sirènes. La syntaxe d’une utopie.
 Les corps délités s’enracinent. Et se dévoile le théâtre des réalités : l’écriture d’un credo épicé. Un mouvement en cinémascope, de vagues en nouveaux rivages, redessine une peinture mémorable. Un mouton passe, l’eau qui s’échappe, les caravanes dansent et vient poindre le sacré. 

La vie c’est du cinéma. 

Marco Pantani Team Strasbourg, mai 2021.
L'exposition sera visible du 3 au 13 juin tous les jours de 14h à 20h

LINO strangis

Mondi Oltre

17/06 - 17/07/2021

Lino Strangis est un artiste multimédia italien. A travers une expression polymorphe, il explore, expérimente dans différents registres : l'art vidéo, la performance, des réalités virtuelles et interactives, des sculptures 3D, de la musique expérimentale. Artiste intermédia et théoricien de l'esthétique contemporaine, Lino Strangis questionne notre époque, aux croisements de la technologie et des interrogations qui en découlent. Il façonne des mondes parallèles, oniriques et envolés, des mondes où les hommes se perdent, se confrontent à des flux ininterrompus d'images célestes, gravitant dans des visions métaphoriques aux relents frénétiques, des voyages hypnotiques. Une mise en scène des possibles.
La galerie présente 14 vidéos de l'artiste, à découvrir du 17 juin au 17 juillet, de 16h à 19h du mercredi au samedi et lors du Strasbourg Galeries Tour (du 18 au 20 juin de 12h à 20h). Vous pourrez rencontrer l'artiste du 14 au 16 juillet. 

Stephane Spach

Wunderkammer

septembre 2021